La macroéconomie est définie comme un domaine de la théorie économique qui étudie les processus qui se produisent au niveau de l’économie nationale dans son ensemble.

Anonim

La macroéconomie est définie comme un domaine de la théorie économique qui étudie la productivité, la structure, le comportement et le processus décisionnel de l’économie dans son ensemble, et non ses sujets, segments ou marchés individuels étudiés au niveau micro-économique. Il considère les aspects national, régional et mondial. La micro et la macroéconomie sont deux approches principales de l’étude de l’économie.

La définition

La macroéconomie (le préfixe "macro" du grec se traduit par "gros") examine des indicateurs agrégés, tels que le produit intérieur brut, le chômage, les indices de prix et la relation entre les différents secteurs de l'économie. Son objectif principal est de trouver la réponse à la question de savoir comment tout fonctionne. Les macroéconomistes construisent des modèles qui expliquent la relation entre des indicateurs tels que la production, le revenu national, l'inflation, le chômage, l'épargne, la consommation, les investissements, le commerce international et les finances. Si au niveau micro, les scientifiques recherchent principalement les actions d'agents individuels et de marchés individuels, l'économie est considérée ici comme un système dans lequel tous les éléments sont interconnectés et influencent le succès ou l'échec.

Image

Sujet d'étude

C'est un très vaste domaine. Cependant, on peut dire que la macroéconomie est définie comme un domaine de la théorie économique qui étudie deux aspects principaux:

  • Causes et effets des fluctuations du revenu national à court terme. C'est le cycle économique.
  • Déterminants de la croissance économique à long terme. C'est le revenu national lui-même.

Les modèles nationaux et les projections qui les utilisent sont utilisés par les gouvernements nationaux pour élaborer et évaluer leurs propres politiques monétaire et budgétaire.

Concepts de base

La macroéconomie est définie comme un domaine de la théorie économique qui étudie l’économie nationale dans son ensemble. Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’il couvre de nombreux concepts et variables. Cependant, la recherche macroéconomique comporte trois thèmes principaux. Les théories peuvent être liées à la production, au chômage ou à l'inflation. Ces sujets sont importants pour tous les agents économiques, pas seulement pour les chercheurs.

Image

La production

Le revenu national est un indicateur du volume cumulé de tout ce qu’un État publie sur une certaine période. La macroéconomie étant définie comme un domaine de la théorie économique qui étudie l’ensemble de l’économie nationale, il est important d’évaluer la production non seulement en termes physiques, mais également en termes de valeur. La production et le revenu sont souvent considérés comme équivalents. Ils sont généralement exprimés en termes de produit intérieur brut ou de l’un des indicateurs du système de comptabilité nationale. Les chercheurs engagés dans une perspective à long terme sur l'évolution de la production explorent la croissance économique. Cette dernière est influencée par des indicateurs tels que l’amélioration de la technologie, l’accumulation d’équipements et d’autres ressources en capital, l’amélioration de l’éducation. Les cycles économiques peuvent provoquer des baisses de production à court terme, c'est-à-dire des "récessions". Les politiques nationales devraient viser à les prévenir et à accélérer la croissance économique.

Image

Chômage

La macroéconomie est définie comme le domaine de la théorie économique, qui, comme mentionné ci-dessus, traite de l'étude de trois sujets principaux. Le chômage est l'un d'entre eux. Son niveau est mesuré par le pourcentage de la population au chômage. Ce pourcentage n'inclut pas les personnes ayant l'âge de la retraite et les étudiants. Il existe plusieurs types de chômage:

  • Classique. Il apparaît que lorsque les salaires établis sur le marché du travail sont trop élevés, les entreprises ne sont pas prêtes à embaucher du personnel supplémentaire.
  • La friction. Ce type de chômage découle du fait qu'il faut du temps pour chercher un nouveau lieu de travail - même avec des postes vacants appropriés.
  • Structurelle. Couvre toute une variété de sous-espèces associées aux changements de l’économie. Dans ce cas, il existe un écart entre les compétences et les aptitudes nécessaires à l’emploi. Ce problème est de plus en plus lié à la possibilité de robotisation et d’informatisation de l’économie.
  • Cyclique. La loi d'Okun parle de la relation empirique entre croissance économique et chômage. Une augmentation de 3% de la production entraîne une augmentation de l'emploi de 1%. Cependant, il faut comprendre que la montée du chômage est inévitable en période de récession.

Image

L'inflation

La macroéconomie est déterminée non seulement par la production et le nombre de travailleurs employés. Il est également important que les prix des biens du panier de consommation se comportent. Ces modifications sont évaluées à l'aide d'index spéciaux. L'inflation se produit lorsque l'économie nationale surchauffe, la croissance commence à se produire trop rapidement. Dans ce cas, la macroéconomie est définie comme un domaine de la théorie économique qui étudie comment contrôler la masse monétaire et éviter les hausses de prix. Sur la base de ses conclusions, la politique monétaire et fiscale de l'État est en cours d'élaboration. Par exemple, pour réduire l’inflation, vous pouvez augmenter les taux d’intérêt ou réduire la masse monétaire. L'absence de toute action efficace de la part de la banque centrale peut entraîner une incertitude sociale et d'autres conséquences négatives. Cependant, il faut comprendre que la déflation peut entraîner une réduction de la production. Par conséquent, il est important de stabiliser les prix pour éviter toute fluctuation excessive de part et d’autre.

Image

Modèles macroéconomiques

Des graphiques sont utilisés pour expliquer clairement le fonctionnement des économies mondiale et nationale. La macroéconomie est définie comme un domaine des sciences économiques qui étudie trois types principaux de modèles:

  1. AD-AS. Le modèle de l'offre et de la demande globales prend en compte l'équilibre à court et à long terme.
  2. IS-LM. Le schéma d’épargne-investissement est une combinaison d’équilibre sur les marchés monétaire et des matières premières.
  3. Modèles de croissance. Par exemple, la théorie de Robert Solow.
Image

Politique monétaire et fiscale

La macroéconomie est souvent définie comme un champ théorique dont les conclusions et les prédictions peuvent être facilement mises en pratique. Et c'est vrai. Les politiques monétaire et budgétaire sont souvent utilisées pour stabiliser l'économie. L’objectif principal de ces approches est de parvenir à une croissance du PIB grâce à un emploi plus riche.

La politique monétaire est menée par les banques centrales et est liée au contrôle de la masse monétaire par plusieurs mécanismes. Par exemple, un gouvernement peut émettre de l'argent pour acheter des obligations ou d'autres actifs. Cela réduira les taux d'intérêt. La politique monétaire peut être inefficace en raison du piège à liquidité. Si l'inflation et les taux d'intérêt sont proches de zéro, les mesures traditionnelles cessent de fonctionner. Dans ce cas, par exemple, l’assouplissement quantitatif peut aider.

La politique budgétaire est associée à l'utilisation des recettes et des dépenses de l'État pour influencer l'économie. Supposons que l’utilisation de la capacité dans l’économie nationale soit insuffisante. L'Etat peut augmenter ses dépenses, l'effet multiplicateur sera lié et nous pourrons observer une augmentation de la production de biens et de services.

Image

L'histoire du développement de la théorie

La macroéconomie est définie comme un secteur issu du raisonnement sur les cycles économiques. La théorie quantitative de la monnaie était très populaire avant la Seconde Guerre mondiale. Une de ses versions appartenait à Irving Fisher. Il a formulé l'équation bien connue: M (masse monétaire) * V (leur vitesse de circulation) = P (niveau de prix) * Q (volume de production). Ludwig von Mises, représentant de l’école autrichienne, a publié un article en 1912 dans lequel les sujets macroéconomiques étaient abordés. La théorie a été formée après la Grande Dépression. Sous sa forme moderne, la macroéconomie a commencé avec la publication de La théorie générale de l’emploi, des intérêts et de l’argent de John Maynard Keynes. Des représentants de toutes les directions, en particulier des monétaristes et des néoclassiques, étaient engagés dans des recherches plus poussées sur l’économie dans son ensemble.

Articles intéressants

Yleisin käärme Rostovin alue

Raa'an maaperä: ominaisuudet, edut, haitat, kasvit

Bortnikov Denis Aleksandrovich: elämäkerta ja ura

Colossal squid: kuvaus, koko, valokuva